avr 6, 2015

PostépardansCôté Plantes | 37 Commentaires

Bouturer un bouquet de roses

bouquet de rosesUn beau rosier à partir d’un bouquet

Ce week-end, j’ai invité mes beaux-parents qui m’ont offert un superbe bouquet de roses blanches. J’adore ses grosses roses nacrées & parfumées qui associées à des lys forment un ensemble très élégant.

Ça aurait été un crève-cœur de le jeter une fois les roses fânées sans rien tenter pour obtenir un rosier en pot. D’autant plus que c’est une de mes fleurs préférée…

 

Je me suis donc lancée dans le bouturage des roses. Si, si, c’est possible à partir d’un simple bouquet ! Ne vous privez pas de ce plaisir, vous obtiendrez un beau rosier à l’œil et vous aurez la fierté de l’avoir fait poussé vous-même !

Allez let’s go : Bouturage de roses à l’étouffée c’est parti !

1ère étape : Découpez le haut d’une bouteille. Faites des petits trous au fond de celle-ci pour que l’eau puisse s’écouler facilement ainsi que sur le bouchon. Ajoutez du terreau et arrosez.

5 bouturage de roses  7bouturage de roses

 

 

 

 

 

2ème étape : Coupez le haut de vos roses et le bas de manière à obtenir une bouture d’environ 15 à 20 cm. Coupez toutes les feuilles sauf les 2 du haut. Trempez votre bouture dans de l’eau puis dans de l’hormone de bouturage. Créez un petit trou dans le terreau (à l’aide d’une aiguille à tricoter ou autre) puis placez y votre bouture.

12 bouturage de roses   13 bouturage de roses

 

 

 

 

 

 

 

 

3ème étape : Enfin refermez le tout à l’aide d’un gros scotch et placez le tout à l’extérieur. Astuce : vous pouvez aussi placez une bouture de roses sur une pomme de terre en y creusant un petit trou puis la placer en bouteille avec du terreau. La pomme de terre va garder la bouture humide et favoriser la reprise. J’ai fait plusieurs tests (avec hormone, sans hormone, avec engrais, sans engrais… et celle avec la pomme de terre a poussé plus vite)

17 bouturage de roses   20 BOUTURAGE de roses

 

 

 

 

 

 

Et voilà le travail !

roses

Bilan de l’opération : sur les 5 boutures 3 ont fait des petites feuilles et annoncent de beaux rosiers à venir !

Voilà ce que ça donne :

roses 6C’est seulement, lorsque les racines seront visibles à travers la bouteille que j’enlèverais définitivement le haut de la bouteille.

 

Bon bouturage et à bientôt !

Ces articles pourraient également vous plaire :

>>>Bouturer un dendrobium Nobile<<<

>>>Bouturer de la menthe fraîche<<<

>>>Créer un mur végétal au balcon<<<

  1. Merci Cindy pour le tuto, j’ai très envie d’essayer avec un bouquet de roses très odorantes offertes par ma tante.

    Une indication sur l’exposition idéale ? Mon balcon est plein sud et j’ai peur que ça fasse trop pour les bouteilles/serres…

    • Bonjour Jub,

      C’est une excellente idée ^^ Je pense que la mi-ombre est idéale : un coin de votre balcon qui ne reçoit pas de soleil direct si possible. Faites plusieurs boutures pour maximiser vos chances (car certaines tiges vont noircir). Une fois, les racines visibles, vous pourrez les repiquer en pot par 2 : les miennes se portent à merveille et ont quitté leurs bouteilles. Mes petites bouturesBon jardinage & au plaisir !

      • Pardon, je réponds tard !

        Merci beaucoup pour ces indications. J’ai tout mis en bouteille, j’ai hâte de voir ce que ça va donner, j’ai choisi d’essayer avec le coup de la pomme de terre.

        C’est vraiment adorable un petit rosier tout neuf !

  2. En fait, j’aimerais bien connaître la suite…

    Après apparition des racines on les repique en pot par deux : combien de temps peut-on les laisser ensemble ensuite ? J’imagine qu’à terme elles se gênent ?

    Et faut-il rempoter régulièrement ? Planter dans un jardin au bout d’un certain moment ? à moins qu’elles ne supportent bien la vie en pot ? (je n’ai jamais vu que des rosiers dans des jardins).

    Je suis vraiment débutante, et j’aimerais bien ne pas tuer mes petites plantes, si j’arrive à quelque chose, en anticipant bien leurs besoins.

    • Bonjour Jub

      Après apparition des racines, 2 options s’offrent à vous :

      Vous pouvez parfaitement les repiquer en pleine terre au jardin si vous en possédez un ;)
      Je vous invite tout de même à les protéger en plaçant le haut de bouteilles bouchons ouvert par-dessus comme ceci :
      Hebergeur d'image

      Vous pouvez aussi les cultiver en pot : elles le supportent très bien mais il faudra effectivement envisager un changement de pot plus grand => 3 mois plus tard je dirais
      Je les ai planté par 2 afin d’obtenir une plante plus touffue mais vous pouvez en planter 1 par pot => l’avantage (si l’une d’elle tombe malade l’autre sera sauvée)

      Bon jardinage,

      Cindy

  3. Merci beaucoup, à la fois pour les conseils et la photo, on apprend beaucoup.

    Je n’ai qu’un balcon, je tenterai en pot si mes boutures prennent. Je ne sais pas si j’ai bien fait de choisir la version pomme de terre finalement, ce sera peut-être plus compliqué au moment de les séparer…

    On verra bien, j’ai hâte que les semaines passent pour voir ce qui advient !

    • Pas d’inquiétude pour la version pomme de terre : il suffira de découper la bouteille à l’aide d’une paire de ciseaux puis de les séparer délicatement.
      Vous saurez que vos boutures ont fonctionné dès que de nouvelles feuilles apparaitront.

      Je croise les doigts ^^

      Au plaisir

  4. si je laisse dehors ça va geler?

    • Bonjour Brigitte,

      C’est la période parfaite pour les boutures ! Si vous avez suivi la méthode à l’étouffée en bouteille, pas besoin de les rentrer. Les rosiers (même les mini-rosiers) n’aiment pas être placés à l’intérieur de nos appartements/maisons. Si vous craignez les gelées, essayez de vous procurer un petit bac en polystyrène sur lequel vous disposerez vos bouteilles : ce serait parfait ^^ mais pas d’obligation les miennes n’en ont pas eu besoin et pourtant j’habite dans le noooord… Un bel automne et une belle réussite pour vos boutures je l’espère

  5. EST -ce que je peux enlever les coupelles sous les pots?
    Terrasse plein sud mais le vent souffle parfois très fort.
    j’ai fait tout avec vos recommandations et vous remercie.
    A bientot pour d’autres idées.
    MME BRIGITTE L.
    Désolée pour pour ma petite blague de tout à l’heure en écrivant « gibritte » mais on m’appelle souvent ainsi

    • Pas de soucis Gibritte ^^ Au porte de la Bretagne, ce doit être magnifique. Vous pouvez enlever les coupelles sous les pots sans problème. Attention à les placer dans un coin du balcon à l’abri du vent. A bientôt, prenez grand soin de vos boutures.

  6. Bonjour,

    J’ai suivi vos conseils pour tenter de faire pousser l’une des roses du bouquet que mon copain m’a offert :)
    N’ayant pas d’hormones, j’ai simplement mis la tige dans une pomme de terre, le tout dans une bouteille avec engrais, pensez vous qu’elle à des chances de prendre ? sachant que par le passé j’ai déjà tenter (pas forcément avec les mêmes méthodes) mais que malheureusement jusque la je n’ai eu aucun résultat :(

    En tout cas je croise les doigts :)

    • Bonjour Samantha,

      Quelle belle idée, le moment est idéal. Par engrais vous voulez dire terreau + un peu d’engrais ? Car l’engrais seul risque de brûler la plante. Si vous le pouvez lorsque votre bouquet se fanera faites plusieurs boutures pour augmenter vos chances : sur les 5 boutures que j’ai réalisé 3 ont survécu et se portent à merveille. Vous avez donc toutes vos chances même avec une seule bouture sans hormone de bouturage :) La méthode à l’étouffée marche bien en général : bien placer votre bouteille en extérieur. Voilà ce que ça donne 1 an après : 1er bouton de rose

      • Bonsoir,

        Oui désolé je parlais plutôt de terreau ^^
        Effectivement quand le reste du bouquet commencera à faner je tenterai d’autres boutures et je ferais sécher les autres (comme j’ai l’habitude de faire, ce serait trop dommage de les jeter)
        Sachant que les températures commencent à baisser, laisser les bouteilles dehors ne fait rien ?
        Au bout de combien de temps les premiers résultats apparaissent ?
        Aussi je me demande … doit-on arroser ? Ou d’autres soins particuliers ?

        Merci pour vos conseils en tout cas :)

        • Bonsoir Samantha,

          Pas d’inquiétude, vous pouvez laisser vos boutures à l’extérieur même si les températures chutent. Elles n’apprécient pas d’être rentrées en intérieur. Les 1ers résultats apparaissent en 2 mois. Il faut arroser de temps en temps par le bouchon, très peu : pour maintenir le terreau humide sans noyer la plante. Sinon pas de soin particulier. Je croise les doigts, à bientôt ;)

          • Bonsoir,

            D’accord, encore merci :)
            j’essaierai de penser à faire part des résultats :)
            a bientôt

            • Cela fait maintenant un peu plus de 2 mois que j’ai planter mes roses. L’une d’entre elles possède une tige encore bien verte mais les feuilles que j’avais laisser commencent à jaunir et elle n’en a pas produit de nouvelles non plus :(
              La deuxième a toujours les feuilles vertes et a même commencer à faire de nouvelles feuilles ! Ce qui m’embête un peu c’est qu’a la base la tige a noirci avec une espèce de mousse blanche dessus (mais les feuilles continuent à pousser tout doucement j’ai l’impression).
              Pensez-vous qu’elles ont encore une chance de prendre ?

              • Bonjour Sam,
                Auriez-vous une photo à tout hasard ?
                Tant qu’il y a du vert, il y a de l’espoir ^^ Si les feuilles de votre 1ère tige commencent à jaunir c’est peut-être parce qu’elles sont au contact direct de la bouteille humide. Essayer de bien repositionner votre tige ou jetez juste le haut de la bouteille et placez le restant (bouture + bas de bouteille) dans une bouteille plus grande : 5 litres.
                Vous pouvez parfaitement couper les feuilles si elles sont entièrement jaunes. Les avoir est un plus mais ce n’est pas indispensable. D’autre part, il est normal que les boutures n’évoluent pas de la même façon, celle-ci a peut-être juste besoin d’un peu plus de temps. Mes rosiers issus du bouquet n’en sont eux même pas au même point du tout :évolution de mes rosiers

                Pour votre tige qui fait de nouvelles feuilles mais dont la base devient noire je m’inquiète davantage mais sans photo je ne saurais pas dire si c’est grave ou non ? La tige a-t-elle beaucoup noircie ? Cela se propage t-il ? Les boutures sont sensibles aux maladies et aux attaques de champignons. La mousse blanche me fait penser à une maladie des rosiers « le mildiou »… Le mieux à faire selon moi pour stopper la propagation est d’enlever le haut de la bouteille juste le temps d’essuyer l’endroit en question avec un mouchoir ou de frotter avec une petite brosse à dents et de diminuer les arrosages.

                Bonne chance, je croise les doigts à bientôt

                • La tige dont la base noircissait est effectivement perdue. Je pense qu’il y a de fortes chances que ce soit la maladie dont vous avez fait mention. (de plus, ce n’était pas que superficiel, même l’intérieur de la tige avait cet aspect
                  Pour celle dont les feuilles jaunissent, c’est effectivement probable que ce soit dû au contact avec la bouteille humide mais la tige est encore bien verte alors je vais sûrement la changer de bouteille d’ici demain afin que les feuilles ne soient plus en contact avec la bouteille et de voir si elle se met à me faire de petites feuilles :)

  7. France Gagnon says:

    Bonjour, j’ai bien aimé les explications pour la façon de faire le bouturage mais j’aimerais savoir si on doit arroser régulièrement pour garder le terreau et la patate humide. Merci pour votre réponse
    France

  8. Bonjour
    J’ai reçu de magnifiques rose pour ma fête et cela serait dommage ne pas essayer de les « replanter » pour que cela me fasse un beau rosier

    Néanmoins j’ai quelques questions
    Dois attendre que mes roses fanent ? Ou doit-je faire les boutures avant ?

    Je vais essayer avec votre technique de la bouteille pour le récipient, mais doit on laisser la bouteille fermée ? Ou faut il l’ouvrir de temps en temps pour « aerer » ?

    • Bonjour Sophie,

      L’important est que la tige coupée soit bien verte : pour ma part, j’attends que les pétales soient légèrement flétris puis je coupe la partie noire. Ainsi je profite de mon bouquet entre 5 et 7 jours. Pour la bouteille, il faut faire des petits trous sur le capuchon (marteau + vis) et l’ouvrir une fois par semaine pour arroser.

      Au plaisir^^

  9. Bonjour Cindy,

    Vos informations sont top et j’ai hâte d’essayer mais j’ai simplement une petite question : si l’on utilise la méthode avec la pomme de terre et que la bouture prend bien, la plante est ensuite à replanter dans un pot/le jardin avec la pomme de terre ou sans?

    C’est une question qui me semble stupide à poser et j’aurais peut-être résolu seule le mystère en tentant l’expérience mais au vu de vos réponses très claires et complètes, j’ai préféré demander :)

    Je vous remercie et longue vie à vos rosiers :)

    • Bonjour Baboushka ;-)
      Toute question est bienvenue sur mon blog :)
      Si vous utilisez la méthode PDT, il faudra la replanter sans la pomme de terre : n’ayez crainte ça se détache facilement.
      Bon bouturage, je vous souhaite de très beaux rosiers.
      Au plaisir ^^

  10. melaniemoua says:

    Bonjour,

    J’ai reçu une rose magnifique qui a une grande signification pour moi et je voudrais la replanter. Si je prend 1/2 PDT et dans du terreau ça suffie ou pas?
    ‘Par avance merci de ta réponse

    • Bonjour Mélanie,

      Quelle belle idée ^^ J’espère que votre rosier se porte bien et a donné de belles feuilles vertes. 1/2 PDT et du terreau le tout à l’étouffé en bouteille : cela me semble parfait ;-)

  11. Bonjour! J’ai retrouvé votre site en cherchant sur internet. J’ai essayé aussi votre méthode sans pomme de terre et sans hormones ..une sur deux a pris! Je suis contente !! Super contente ! Par contre la bouteille est verte et je n’arrive pas à bien voir les racines ..au bout de combien de temps devraient-elles apparaître ? Merci..

    • Bonjour Roxana ! Ravie de l’apprendre, c’est top. Si vous ne voyez pas les racines, attendez qu’il y ait beaucoup de feuilles (2 bons mois je dirais). Il faut éviter que les feuilles soient en contact avec la bouteille sinon elles vont jaunir. Donc au moment où elles commenceront à toucher la bouteille : enlevez juste le haut et placez le tout dans une bouteille plus grande 5 litres (si, si ça existe : ;-) avec les petit trous sur le capuchons et le bas de la bouteille… Bon Week-end, je vous souhaite un très beau rosier ^^
      Le mien se porte bien après 1 an 1/2 et malgré une attaque de mildiou :
      Mon rosier

  12. Bonjour Cindy.
    Je souhaiterais d’abord te remercier pour la clarté et la qualité de tes informations. Elles m’ont poussées à me lancer cet été (début août malgré toutes les infos comme quoi il faut le faire après le 15 août) a bouturer un rosier d’une senteur exceptionnel.
    À la lecture des différentes informations sur Internet, j’ai opté pour la pomme de terre avec les hormones en laissant juste un branche de feuille par tige. Par contre, j’ai tenté deux approches : celle simplement en pot et celle à l’étouffée en bouteille.
    J’habite également le Nord et malheureusement avec la vague de chaleur, les boutures en pots m’ont lâchées (j’ai du trop arroser). Seul quelques boutures en bouteilles à l’étouffée sont restés valide … Mais elles poussent toute en décalé !
    J’ai commencé avec des bouteilles de 1,5 litres. Mais voilà 2 mois d’écoulé et la réussite est là (enfin sur 20 essais, seul 4 restent en course).
    Vu là croissance de tiges depuis les yeux, j’ai été obligé de les changer de bouteille !
    J’ai découpé au ras de la terre la bouteille de 1,5 L et au placé ce cul de cette bouteille dans une double bouteille de 5 litre qui est assemblée avec du scotch afin de doubler la hauteur … Mais voilà … Et maintenant … Que vais je faire (Gilbert B!!) … Les grandes nouvelles tiges sont pas loin d’être en contact avec la bouteille !!!!
    Que faire ????
    Impossible de transvaser dans une autre bouteille plus grande (ça n’existe pas !!)
    Sur d’autre site ils disent de replanter en pleine terre la bouture mais au printemps !!! … Je n’arriverai pas à tenir jusque là !!! Ça pousse trop vite !!!
    Pas de cloche suffisamment grande non plus dans le commerce.
    J’ai peur de le laisser à l’air libre pour le choc thermique (étouffé – air libre)
    Dois je le mette en pot chez moi … Mais il y fait chaud et sec !!! J’ai peur de les perdre !!! J’en ai trop bavé pour en arriver là et impossible de retrouver ce pied de rosier (il est à 1000 km de chez moi)
    En fait …. Je suis perdu et au peur de faire une bêtise qui mettrait en péril les 4 boutures valide après avoir ramené tout ça de mes vacances !!!

    Help !!!

    Merci pour ta réponse

    • Bonjour Gregory du grand nooooord ;-)

      Avant tout félicitations pour tes 4 boutures ! Je sais à quel point celles-ci sont précieuses au vu du temps investi. C’est toujours un plaisir de les faire pousser soi-même : on y tient à nos petits rosier en devenir.
      Peux-tu envoyer une photo en commentaire ou à l’adresse ducotedechezcindy@gmail.com? Cela m’aiderait à mieux te renseigner : y-a-t-il beaucoup de feuilles ?
      D’après ce que tu me décris, tes boutures ont l’air bien avancées et je pense qu’il est temps pour elles d’enlever le haut de la bouteille. Je te conseille de commencer par enlever le capuchon cette semaine pour éviter le choc thermique. Puis d’enlever le haut de la bouteille en journée et le remettre le soir pendant une semaine pour les habituer progressivement aux températures plus fraîches. Enfin enlève le haut de la bouteille définitivement. Il n’y a pas de raison que ça se passe mal.
      Tu pourras ensuite les rempoter en pot: il faut attendre qu’ils soient bien vigoureux avant la pleine terre. Surtout ne les rentre pas à l’intérieur, l’air trop sec dans nos appartements/maisons n’est pas approprié aux rosiers. Ils n’y survivraient pas…

      Enfin sache que dans notre région, le mildiou guette : c’est une maladie du rosier qui se traduit par une fine couche blanche sur les feuilles. Si tu vois ça, il faut agir vite : j’ai perdu une bouture comme ça. Aussi, quand viendra l’heure de rempoter, je t’invite à utiliser 1 pot = 1rosier. De cette façon si l’un tombe malade les autres seront épargnés.

      Heureusement, il me reste toujours 1 précieux rosier : qui lui a survécu à l’attaque. Pas de floraison cette année mais de jolies feuilles en grand nombre :

      Mon rosier

      Au plaisir,
      Une belle journée,
      Cin

  13. Bonjour Cindy,

    merci pour ce tuto. Je ne connaissais pas la méthode avec la pomme de terre. Il n’est jamais évident de faire des boutures à partir d’une tige.

    Merci

  14. Bonjour,
    je voudrais replanter des tiges de rosiers extérieurs qui se sont cassées mais dessus de petites feuilles poussent
    Comment dois-je m’y prendre ?
    Par avance merci

    • Bonjour Patty,

      Si vous suivez ce tutoriel cela devrait fonctionner. Je vous conseille juste de refaire un coup de cisaille au dessus de l’endroit où cela s’est cassé afin que la taille soit nette.

      Bon Dimanche

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>